English

Ce contenu est élaboré conjointement avec

Sanofi logo.

Grossesse et vaccination

Non seulement les personnes qui se font vacciner pendant leur grossesse se protègent elles-mêmes, mais elles transmettent également cette protection à leur bébé, tout en prévenant la propagation des germes

CommencerFais le quiz

La vaccination offre une protection contre les maladies qui peuvent causer de graves
complications. Voilà pourquoi il est important de se faire vacciner, en particulier pendant et
après la grossesse.

Non seulement les personnes qui se font vacciner pendant leur grossesse se protègent elles-mêmes, mais elles transmettent également cette protection à leur bébé, tout en prévenant la propagation des germes.1

Une protection supplémentaire continue d’être partagée avec le nouveau-né grâce à l’allaitement.2

La vaccination pendant la grossesse est
sûre et efficace. La mise à jour de vos vaccins est importante afin de prévenir les maladies qui
pourraient entraîner des complications pour votre bébé et vous.

Pourquoi est-il important de se faire vacciner pendant la grossesse?

Le système immunitaire est altéré durant la grossesse

La grossesse est une période unique pour tout le corps. Il en va de même pour le système immunitaire. En effet, comme la réponse immunitaire des personnes enceintes change pendant la grossesse, ces dernières sont plus vulnérables aux maladies infectieuses.

Pour accueillir et soutenir un fœtus en croissance, le système immunitaire doit subir plusieurs changements importants. Bien que ces modifications du système immunitaire puissent aider à soutenir le développement du fœtus, elles peuvent également altérer sa capacité à lutter contre certaines infections, telles que la grippe ou la COVID-19.

De plus, l’augmentation des taux d’hormones (tels que l’œstrogène et la progestérone) pendant la grossesse peut modifier la réponse du corps face aux maladies infectieuses.3 Les personnes enceintes sont ainsi plus susceptibles de contracter des infections, ce qui peut entraîner des conséquences graves pour la personne enceinte ainsi que son fœtus ou son nourrisson.

Pourquoi est-il important de se faire vacciner pendant la grossesse?

La vaccination des personnes enceintes constitue la meilleure défense contre les infections saisonnières, telles que la grippe et la COVID-19.

La grippe et la COVID-19 peuvent causer des maladies graves. Les risques d’hospitalisations sont plus élevés chez les personnes enceintes que chez la population générale.4 Ces maladies peuvent entraîner des conséquences graves et mener à des admissions à l’hôpital et/ou à l’unité de soins intensifs (USI). Ces conditions peuvent avoir des répercussions importantes sur la santé et le mieux-être d’une personne et de son bébé, ce qui met encore plus en évidence l’importance de prendre des mesures de prévention, telles que la vaccination.

Le vaccin contre la grippe durant la grossesse protège la femme enceinte et le bébé de cette maladie. Les études démontrent que le vaccin contre la grippe peut réduire considérablement, jusqu’à la 50 %, le risque d’infections respiratoires aiguës liées à la grippe chez les personnes
enceintes.5

Vous auriez envie d’en savoir plus sur le vaccin contre la grippe? Consultez notre page Vous faire vacciner contre la grippe dans le Centre de connaissances.
Le saviez-vous?

La vaccination pendant la grossesse est sûre et efficace

En savoir plus

La vaccination pendant la grossesse constitue un moyen sûr et hautement efficace d’assurer le bien-être de la personne enceinte et de son bébé en les protégeant contre des maladies potentiellement dangereuses. Les vaccins sont également sûrs pendant l’allaitement. En effet, les anticorps peuvent être transmis au bébé dans le lait, offrant ainsi à ce dernier une immunité supplémentaire contre certaines maladies.6 Différents vaccins sont recommandés avant,
pendant et après la grossesse.

Les vaccins vivants atténués (les vaccins qui utilisent une version « atténuée » et affaiblie du virus) sont habituellement contre-indiqués pendant la grossesse. Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour en apprendre davantage.

En quoi la vaccination protège-t-elle le fœtus et le nourrisson avant, pendant et après la grossesse?

La vaccination réduit le risque de complications à l’accouchement
L’une des raisons les plus importantes pour lesquelles une personne devrait se faire vacciner pendant sa grossesse est la protection du bon développement du fœtus qu’elle porte. Les études révèlent que 40 % des accouchements prématurés (les accouchements qui surviennent avant 37 semaines de grossesse) sont associés à des infections bactériennes ou virales qui ont été contractées par la mère durant sa grossesse.7 Non seulement les infections chez les personnes enceintes sont-elles associées à des accouchements prématurés, mais les données probantes révèlent également qu’elles peuvent augmenter le risque de développer de graves problèmes de santé.8 Le haut niveau de stress que subit le système immunitaire semble contribuer à ces résultats. La vaccination durant la grossesse constitue l’un des meilleurs moyens pour protéger un bébé et lui assurer un avenir en santé.
Il importe que l’entourage de votre bébé soit vacciné
Tout le monde voudra voir votre nouveau-né après sa naissance! Il est important de s’assurer que les gens qui interagissent avec lui ne propagent pas des germes susceptibles de nuire à sa santé. Voilà pourquoi il faudrait encourager les amis et la famille à se faire vacciner à la fois pour protéger la personne qui a mis au monde le bébé et le nourrisson lui-même contre les maladies. Même les gens qui se sentent bien peuvent être contagieux.

Parmi les vaccins qui devraient être pris en considération par les personnes qui sont en contact étroit avec un nourrisson ou une personne enceinte, on retrouve ceux contre la grippe, la COVID-19 et le dcaT. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les vaccins à envisager, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé.

Quels vaccins sont particulièrement importants pour protéger les fœtus et les nourrissons?

La toux coquelucheuse, communément appelée la coqueluche, est une infection très contagieuse qui affecte les poumons et les voies respiratoires. Bien que tout le monde puisse contracter la coqueluche, les enfants âgés de moins d’un an sont plus susceptibles de l’attraper. Les nouveau-nés sont particulièrement vulnérables à la coqueluche, car ils ne peuvent être vaccinés contre cette maladie avant l’âge de deux mois. Même lorsque les bébés sont assez âgés pour se faire vacciner, il faut du temps pour que l’organisme développe une réponse immunitaire. Plusieurs doses de vaccins contre la coqueluche sont donc requises avant que les nourrissons acquièrent une réaction immunitaire plus forte. Il est donc essentiel que les adultes et les enfants plus âgés qui vivent en étroite proximité avec des nouveau-nés soient vaccinés afin de prévenir la propagation de cette maladie.

Le saviez-vous?

La toux coquelucheuse est communément appelée la « coqueluche » en raison du mucus épais qui s’accumule dans les poumons et les voies respiratoires, ce qui se traduit souvent par une toux extrêmement grave. Le nom de cette maladie vient du son distinct ressemblant au chant du coq qu’émet la personne qui en est affectée lorsqu’elle tousse.

La coqueluche peut mener à des complications potentiellement mortelles pour les nourrissons. Environ la moitié des bébés âgés de moins d’un an qui contractent la coqueluche doivent être hospitalisés. Les bébés prématurés courent encore plus de risques. Plus le bébé est jeune au moment où il contracte l’infection, plus la possibilité qu’il se retrouve à l’hôpital est élevée. Parmiles nouveau-nés ayant contracté la coqueluche qui ont été hospitalisés, environ un bébé sur cinq développe une infection pulmonaire (pneumonie), et environ un sur 100 en décède.9

La vaccination contre la coqueluche pendant la grossesse peut non seulement transmettre une immunité au fœtus, mais également diminuer la possibilité que les soignants directs et l’entourage du bébé propagent l’infection à ce dernier.

La grippe pose un risque important pour les nouveau-nés et les fœtus, puisque cette maladie peut avoir des effets néfastes sur leur santé. La fièvre constitue l’un des symptômes courants de l’influenza chez un bébé. Les scientifiques ont découvert un lien entre une température corporelle élevée et des effets néfastes sur le développement des fœtus. Il est donc important de protéger les nouveau-nés contre l’influenza, car cette maladie peut mener à de graves complications au cours des stades cruciaux du développement du jeune enfant.

Il faut attendre six mois après la naissance d’un bébé avant de pouvoir lui administrer le vaccin contre la grippe et celui contre la COVID-19. C’est lors de cette période, durant laquelle ils ne peuvent être vaccinés, que les nourrissons sont les plus vulnérables à ces maladies. Les personnes enceintes qui se font vacciner peuvent contribuer à transmettre des anticorps à leur fœtus. Une fois que leur bébé est né, c’est en l’allaitant qu’elles peuvent le faire. Cette immunité transmise par le parent peut aider à protéger le bébé contre une infection jusqu’à ce qu’il soit assez âgé pour se faire vacciner, tout en prévenant la propagation de la maladie au nouveau- né.10

Les personnes enceintes courent un plus grand risque de subir des complications de la COVID-19, dont la forme grave de la maladie ainsi qu’une hospitalisation. Les infections par la COVID-19 pendant la grossesse sont également associées à certaines complications pour les bébés, dont un accouchement prématuré, une insuffisance pondérale à la naissance et une admission à une unité de soins intensifs néonatals.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) recommande aux personnes enceintes de recevoir une série complète de vaccins à ARNm contre la COVID-19, y compris une dose de rappel, afin de protéger leur santé et celle de leur bébé contre une infection par la COVID-19 et les complications graves liées à cette maladie. Les personnes vaccinées peuvent également transmettre des anticorps à leur fœtus par le placenta, ainsi que par le lait maternel après la naissance du bébé.11

Recommandations en matière de vaccination pour les personnes
enceintes :

Coqueluche : (dcaT)
Pendant la grossesse
La vaccination entre 13 et
26 semaines de gestation peut être envisagée dans certaines
circonstances
Le vaccin dcaT est recommandé entre 27 et 32 semaines de gestation
Même si le vaccin devrait être administré au moins quatre
semaines avant l’accouchement, il peut l’être à tout moment jusqu’à la naissance s’il ne l’a pas été auparavant
Pendant l’allaitement
Recommandée si aucune dose n’a été reçue à l’âge adulte
Grippe*
Pendant la grossesse
Recommandée* pour chaque grossesse, surtout pendant la saison de la grippe
Pendant l’allaitement
Recommandée si aucun vaccin n’a été administré durant la grossesse
COVID-19 (ARNm)
Pendant la grossesse
Recommandée pour chaque grossesse
Pendant l’allaitement
Recommandée si aucun vaccin n’a été administré durant la grossesse

*L’administration de vaccins vivants atténués n’est pas recommandée pendant la grossesse.

** Certaines personnes pourraient devoir envisager d’autres vaccins avant, pendant et après la grossesse si elles sont plus à risque de contracter une maladie infectieuse particulière. Pour obtenir d’autres renseignements sur les vaccins recommandés pour les personnes présentant un risque plus élevé, cliquez ici, ou parlez-en à votre professionnel de la santé pour en savoir plus.

Recommandations en matière de vaccination pour les personnes
enceintes :

Pendant la grossesse
Pendant l’allaitement
Coqueluche : (dcaT)
En savoir plus
La vaccination entre 13 et
26 semaines de gestation peut être envisagée dans certaines
circonstances
Le vaccin dcaT est recommandé entre 27 et 32 semaines de gestation
Même si le vaccin devrait être administré au moins quatre
semaines avant l’accouchement, il peut l’être à tout moment jusqu’à la naissance s’il ne l’a pas été auparavant
Recommandée si aucune dose n’a été reçue à l’âge adulte
Recommandée* pour chaque grossesse, surtout pendant la saison de la grippe
Recommandée si aucun vaccin n’a été administré durant la grossesse
COVID-19 (ARNm)
Recommandée pour chaque grossesse
Recommandée si aucun vaccin n’a été administré durant la grossesse

*L’administration de vaccins vivants atténués n’est pas recommandée pendant la grossesse.

** Certaines personnes pourraient devoir envisager d’autres vaccins avant, pendant et après la grossesse si elles sont plus à risque de contracter une maladie infectieuse particulière. Pour obtenir d’autres renseignements sur les vaccins recommandés pour les personnes présentant un risque plus élevé, cliquez ici, ou parlez-en à votre professionnel de la santé pour en savoir plus.

Où et comment se faire vacciner

Il existe plusieurs endroits où quelqu’un peut se rendre pour obtenir de plus amples renseignements sur un vaccin et se faire vacciner durant sa grossesse, dont le bureau de son fournisseur de soins de santé primaire, la clinique de soins dans sa localité et les pharmacies.

Pour trouver des pharmacies ou des cliniques près de chez vous qui offrent une vaccination systématique aux personnes enceintes, vous pouvez visiter le site Vaccins 411.

Testez vos connaissances sur l'ARNm

commencer le quiz

  /  

Your Score

  /  

Play Again

Pourquoi les personnes qui sont en contact étroit avec un bébé devraient-elles envisager de se faire vacciner?

The correct answer is: 

Pour empêcher la propagation de germes qui pourraient nuire au bébé. Il est important que les personnes qui sont en contact étroit avec un bébé reçoivent certains vaccins afin de limiter l’exposition du nouveau-né en question à certaines maladies.

That's correct! Way to go

continuer

À quel moment un nourrisson peut-il recevoir le vaccin contre la coqueluche (toux coquelucheuse)?

The correct answer is: 

Après deux mois. Les bébés peuvent seulement recevoir le vaccin contre la coqueluche après deux mois de vie. Cette dose fait partie de la série de vaccins en vertu de laquelle les doses de rappel sont administrées au bébé dans le cadre du calendrier de vaccination systématique des nourrissons.

That's correct! Way to go

continuer

Quel pourcentage de bébés âgés de moins d’un an qui contractent la coqueluche sont admis à l’hôpital?

The correct answer is: 

50 %. Il a été établi que 50 % des nourrissons âgés de moins d’un an se retrouvaient à l’hôpital.

That's correct! Way to go

continuer

Pourquoi la vaccination est-elle importante pendant la grossesse?

The correct answer is: 

Toutes ces réponses. La vaccination pendant la grossesse protège non seulement les personnes enceintes contre les maladies infectieuses, mais elle peut aussi réduire le risque d’accouchements prématurés chez celles qui sont infectées. De plus, l’immunité peut être transférée au fœtus, offrant ainsi une protection au bébé dans ses premiers stades de développement avant qu’il puisse se faire vacciner.

That's correct! Way to go

continuer

Quel pourcentage d’accouchements prématurés est associé à une infection bactérienne ou virale?

The correct answer is: 

40 %. Il a été établi que 40 % des accouchements prématurés étaient associés à une personne enceinte qui avait contracté une maladie infectieuse pendant sa grossesse.

That's correct! Way to go

continuer