Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Le Centre hospitalierpour enfants de l’est de l’Ontario a collaboré avec CANImmunize à lapréparation du contenu sur la maladie inflammatoire de l’intestin.

Une maladie inflammatoire de l’intestin (MII)

Votre enfant a une maladie inflammatoire de l’intestin, c’est-à-dire la maladie de Chrohn ou la colite ulcéreuse? Vous n’êtes pas seul. Environ 1 Canadien sur 150 a une maladie inflammatoire de l’intestin (MII), dont environ 3 000 enfants de moins de 16 ans. Vous savez trop bien à quel point cela peut être éprouvant pour un parent : vous renseigner sur la maladie, consulter différents professionnels de la santé, suivre les plans de traitement, etc. À cela s’ajoute le défi de tenir les vaccins de votre enfant à jour, aspect important de sa santé. CANImmunize est un outil qui vous aide à le faire.

La MII se caractérise par une inflammation des intestins causée par le système immunitaire. Beaucoup des médicaments qui servent à traiter ce trouble chez les enfants sont conçus pour mettre fin à l’inflammation active. Par le fait même, cependant, le système immunitaire peut devenir moins efficace. Freiner l’inflammation pour gérer les symptômes et prévenir des complications graves de la MMI risque de rendre le corps moins apte à combattre des infections, dont des maladies qu’un vaccin permet d’éviter. Il est donc essentiel que tout enfant atteint de MII soit vacciné. L’immunisation est l’un des moyens les plus efficaces et sécuritaires de prévenir les infections.

Si votre enfant ne prend pas de médicaments touchant le système immunitaire, nous vous recommandons de suivre le même calendrier d’immunisation que tous les autres enfants.

Si votre enfant aura besoin de traitements qui affectent le système immunitaire, votre médecin pourrait recommander qu’il reçoive des immunisations supplémentaires s’il est sécuritaire de le faire.

Si votre enfant reçoit déjà des traitements affectant le système immunitaire, nous vous recommandons de suivre le calendrier d’immunisation habituel, mais de ne pas faire administrer de vaccin vivant à votre enfant (vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, vaccin contre la varicelle, vaccin intranasal contre la grippe, etc.). D’autres vaccins pourraient être recommandés pour prévenir des infections graves. Les médicaments et l’état de santé de votre enfant détermineront les vaccins dont il a besoin. Vous devez parler à votre professionnel de la santé pour savoir ce dont votre enfant a besoin et à quel moment.

Si les vaccins de votre enfant ne sont pas à jour, vous devriez parler à votre professionnel de la santé du meilleur moment de lui faire administrer ceux qui lui manquent. Comme certains traitements de la MII peuvent supprimer la réaction de l’organisme aux immunisations, votre médecin pourrait vous demander de reporter les vaccins. Cependant, plus votre enfant deviendra immunisé tôt contre les maladies pouvant être prévenues par un vaccin, moins il aura de chance de contracter une de ces infections.

Oui. Les lignes directrices canadiennes recommandent que tout enfant atteint de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse reçoive chaque année le vaccin contre la grippe, surtout s’il prend des médicaments qui affectent son système immunitaire. Des études récentes montrent que le vaccin contre la grippe ne cause pas de poussée de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse, contrairement aux infections virales.

Si votre a reçu son diagnostic récemment, nous vous invitons à parler à votre gastroentérologue des vaccins dont il a besoin. En allant au-devant des besoins de votre enfant, vous vous assurez qu’il reçoit les meilleurs soins qui soient.

Dernière mise à jour: le 1 novembre 2018

English